Página de inicio > Steampunk > Fantasy > Ciencia ficción > La liga de los héroes Evaluación

La liga de los héroes

The League of Heroes
Por Xavier Mauméjean Manuella Chevalier, Jean-Marc Lofficier,
Reseñas: 7 | Evaluación general: Promedio
Premiado
1
Bueno
2
Promedio
3
Malo
0
Terrible
1
Lord Kraven, líder de la Liga de Héroes de Phileas Fogg, lucha junto a Sherlock Holmes, Lord Greystoke, el profesor Cavor, el inglés Bob, el capitán Hook, Kid Colt, el camarada de acero, Auguste de Grandin, el barón Stromboli y otros héroes coloridos para proteger al poderoso Imperio. de Albion de la vil villana de Peter Pan, la Máscara de Jade, el mortal Doctor Fatal, el Faraón

Reseñas

05/11/2020
Dorita Salvatori

http://delivreenlivres.blogspot.fr/20...

Des hauts et des bas, du bon et du moins bon, au final un avis mitigé sur ce premier tomé.

L'objet livre est vraiment superbe, rien à dire, il est drôlement chouette et fait super classe dans la bibliothèque. Illustration sous la jaquette est superbe aussi, j'ai passé un long moment à l'admirer.

Au niveau de l'histoire nous suivons deux lignes temporelles différentes. D'un coté en 1898 à Londres en est sous l'agression de nombreux ennemis no Peter Pan et du royaume imaginaire et pour cela la Ligue des Héros est la première sur place pour sauver la situación et repousser l'ennemi. Ils sont nombreux à en faire parti sous la direction de Sir Baycroft, que es Lord Kraven, English Bob, Lord Africa ...
Et de l'autre en 1969 ou on suis une family qui se retrouve à devoir accueillir le grand père chez elle. Un grand père vraiment bizarre car il semble avoir perdu ses souvenirs, mais les comics et autres de l'enfant de la famille finissent par lui sembler lui faire retrouver quelques éléments ...

Alors commençons par un peu de positif. J'ai vraiment bien accroché à l'univers. Il bourré de références et je me suis vraiment éclatée la dessus.
Pour ce qui est de l'ambiance en est vraiment dans du sombre. On est sur livre qui fait penser bien plus penser à Watchmen qu'aux Avengers, si está disponible en el debut de 20ième siècle et si la magie existait.
Une ligue de héros plus ou moins boostés protègent l'empire de la couronne d'Angleterre, debutó en el lugar en 1900, incluida la première guerre mondiale.
Donc bien sur l'époque ou l'Empire veut vraiment garder ses colonies car elles font sa force, et donc pas question de se battre pour l'égalité de tous, de laisser les mineurs faire grève, etc ... y algunos de los héroes n 'hésitent pas à en profiter de façon honteuse sachant que personne ne peut les arrêter, ce qui crée plein de souci ... Le tout dans une ambiance totalement raciste (il faut le dire) Typique de l'époque bien sur mais vraiment bien marquée et qui choque.

La première partie du livre je l'ai adoré, mais en fait je trouve il ya un problème majeur de rythme sur le dernier tiers.
Vierta expliquer faut comprendre que les deux premiers tiers en una sucesión d'evénements à la façon pulp, ultra rapide qui s'enchaînent avec des chapitres d'une page en moyenne, mais souvent moins y maximum une page reverso verso. On voit ainsi défiler 30 ans de la ligue façon accélérée avec ses multiples actions et mechants à tuer ou autre, façon James bond, ou Le Saint ...
Vient finalement une révélation qui sonne limite comme une fin et qui a lieu sur la trame des années 60, que j'ai vraiment bien aimé.

Et ensuite on enchaîne directement sur un nouveau chapitre qui remonte le temps pour revenir en 1920 et qui suis une partie of l'histoire qu'on avait zappé avant.
Jusque la pas de souci mais seulement on ne suis plus les même personnages qu'avant (de nouveaux héros, dont on avait jamais entendu parler), y n'a ni les même enjeux, ni le même contextte finallement vu que la passe ici a une intrigue centrée uniquement sur Peter Pan alors qu'avant on avait juste vaguement entendu parler de lui. En el pase aussi d'une histoire limite d'espionnage à l'ancienne, d'actions rapide et de combat, à une enquête sur la longueur. Donc le ton change du tout au tout, et en plus on a texte qui dure ... qui duuuuuuuureeeeeeeeee sur plus de 50 pages ce qui nous semble extrêmement long in compareison avec l'ancien rythme. J'ai trouvé ça totalement interminable je dirais.

Du coup j'ai eu vraiment du mal sur cette partie la j'avoue, j'ai fini par l'avancer en lecture rapide pour la terminer parce que ça me plaisait vraiment beaucoup moins.
Après le ton sombre, grinçant, plein d'arrogance des humains et de racisme ambiant nous donnant vraiment l'impression d'être du mauvais coté de la barrière est toujours le même, et il resto resto. C'est pour moi la seule eligió qui a sauvé cette partie la.
Peut être que si j'avais lu les deux Parties séparément tout aurait été différent. Parce qu'en fait ce n'est qu'en compareison avec avant que le rythme cloche, en soit ce n'est pas particulièrement lent on prend un peu le temps d'y réfléchir à tête reposée.

Pour ce qui est du final qui llega después de l'ai trouvé déroutant, c'est totalement du fantastique ou on ne sait plus ou est la réalité, ce qu'il se passe vraiment. Más información en el bon sens du terme, le reteniré mi atención y me responderá sus preguntas. Du coup on est encore sur une note plutôt positive ici, même si je dois dire que j'ai un peu l'impression de ne pas avoir vraiment compuesto por ce qu'il se passait, d'être limite passé à coté vu que je ne Sais pas quoi en penser au final, je suis un peu perdue.

Au final mon avis sur le livre à vraiment changé du tout au tout au fur et à mesure de ma lecture. Je ne saurais pas vraiment dire si j'ai vraiment aimé ce livre, mais il m'a marqué ça c'est sur. C'est un changement, des thèmes qu'on voit rarement en roman et c'est un peu dommage ce problème de rythme parce que sans ça j'aurais eu un avis bien plus positif je pense.

15/20
05/11/2020
Sauer Baeringer

Comienza como una versión divertida de 'League of Extrodinary Gentlemen' de Moore, luego acumula demasiada angustia y se vuelve un poco triste.
En el punto medio del libro, justo cuando estás a punto de hartarte de la descarga casi constante sobre los héroes, la historia da un giro extraño en el territorio de Philip K Dick, que no es 100% exitoso, pero es suficiente distracción para llevarte a través del libro.
Lo cual es bueno, porque la recompensa es bastante inteligente y nos deja una buena apertura si el autor quiere hacer más historias con Lord Kraven y compañía.

La combinación de pulpa, cínicamente moderna y 'oh, no soy inteligente' no funciona del todo y moverse de un lado a otro entre los tres se vuelve un poco discordante.

Un giro interesante en Sherlock Holmes y me gustó que el Capitán Garfio fuera uno de los buenos.
Sin embargo, como un gran fanático de 'La vuelta al mundo en 80 días', estaba bastante molesto por su tratamiento de Fogg.
05/11/2020
Verda Bondi

Me encanta la ficción cruzada y pensé que este libro iba a ser justo en el dinero en el departamento cruzado. Estaba equivocado. El aspecto metafísico del libro (no quiero estropearlo demasiado) no fue de mi agrado. Tampoco me gustó el tratamiento de los personajes de Fogg y Holmes, incluso después de la explicación al final. Leí otras reseñas donde a los lectores les gustó el final. No hice; Fue decepcionante para mí. Dicho esto, me gustó la parte inicial del libro donde la Liga de los Héroes estaba en plena vigencia (a excepción de Holmes y Fogg). Lord Kraven y el inglés Bob fueron personajes maravillosos, hasta que el autor los arruinó más tarde. El libro tenía potencial, pero ese potencial nunca se realizó plenamente.
05/11/2020
Ushijima Fryday

Comienza como una gran aventura de aventuras que me recordó a la Liga de Caballeros Extraordinarios, pero con algunos giros interesantes. La historia se cuenta en fragmentos: a veces un capítulo completo como una historia, mientras que la siguiente pieza solo puede durar un párrafo. Al final del libro, el tono y el género han cambiado completamente, pasando de la alta aventura al SF distópico.

Vale la pena leer por una perspectiva diferente sobre el género steampunk.
05/11/2020
Lissner Vijil

Excelente !!! Un mélange des generes détonnant, el señor James Barrie (Peter Pan), la liga de los caballeros extraordinarios, H. G; Wells (la guerre des mondes) y j 'en passe!

En plus, la fin du premier tome donne vraiment envie de lire la suite ... Et bien sûr, mon libraire ne l 'avait plus en stock ... ¡Maldita sea!
05/11/2020
Iams Lococo

Si on aime la ligue des gentleman extraordinaires, planetary, les pulps ... ça tombe bien moi j'aime. Enfin la fin m'a supris, donc je m'en vais vite trouver la suite

Deje una calificación para La liga de los héroes